A Troyes : du tricot, de l’eau et des jolies choses.

Image

Samedi, j’étais à Troyes.

IMG_4059

J’y suis allée pour voir le dernier volet, au musée d’art moderne, du cycle d’expositions sur les peintres et le textile : l’exposition consacrée à Raoul Dufy qui se terminait dimanche.

En me promenant, j’ai eu la surprise de découvrir des tricoteuses installées sur les quais face aux sculptures de Reynald Jenneret.

IMG_4074

Une autre séance de tricotage sous les arbres, au bord de l’eau, est prévue le dimanche 14 juin, pour préparer un yarnbombing qui sera installé le mercredi 24 juin.

IMG_4068

IMG_4042

IMG_4067

IMG_4070

IMG_4054

J’adore les paniers en osier (j’en ai une vraie collection). J’aurais bien aimé rapporter ce petit meuble en rotin vu dans la vitrine de l’antiquaire face au musée Saint-Loup, rue de la cité :

IMG_4063

IMG_4065

 

Felletin 2014- Episode 1 : « Tricot sur la ville »

10298909_288794611287944_1137720690861547922_n[1]

En ce moment, je suis en vacances en Dordogne, mais le week-end dernier, j’ai fait un grand détour en train et autocar pour aller dans la Creuse, à l’occasion des journées de la laine qui se déroulent chaque année à Felletin, à côté d’Aubusson.

Comme l’année dernière, j’ai fait des achats intéressants et j’ai surtout rapporté pas mal de photos. Voici les premières. Quelques photos du yarnbombing jungle installé dans le village…

IMG_3448

IMG_3452

IMG_3468

IMG_3457

IMG_3456

IMG_3497

IMG_3498

Ce superbe yarnbombing végétal a été réalisé, sous la houlette de Mélanie Leduc, par le réseau service séniors de Felletin, le tricot-thé de Limoges, le groupe de St-Sylvain-Bellegarde, les P’tits Bouts de Sornac, le café-tricot de Tulle, le café-tricot d’Eymoutiers, le café-tricot d’Evaux, le groupe de tricoteuses de Lyon, les écoles de Felletin…Bref des tricoteuses sympas, comme Aline (plus connue sous le nom de Calinea) ou encore Elise, par exemple 😉

D’autres photos de ce week-end, dans les prochains jours…

Journées de la laine à Felletin (2) – Couleurs

Des couleurs

J’en ai pris plein les yeux à Felletin, pour les Journées nationales de la laine…

ça commençait bien dès Aubusson, avec la vitrine de la librairie consacrée au tricot et autres travaux d’aiguilles :Librairie Aubusson

Arrivée à Felletin, je découvrais que la petite ville avait revêtu ses plus beaux habits de laine (sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir Bécassine, la mascotte du café-tricot de Tulle, qui pose fièrement devant le yarnbombing) :Yarnbombing6

Yarnbombing2

Yarnbombing5

Yarnbombing4

Yarnbombing3

Yarnbombing1

Yarnbombing7Malheureusement j’ai manqué la rue des poteaux : le clou du spectacle, en plus (plusieurs dizaines de tricoteuses qui se sont approprié un poteau chacune, le samedi après-midi, pour le décorer à leur guise) !!! (Aline, j’attends tes photos avec impatience et je mettrai un lien vers ton blog ici : les photos d’Aline )

J’ai beaucoup aimé l’exposition « Habiter la laine » à la salle polyvalente qui présentait certaines des plus belles pièces des artistes présents. C’était en particulier une très jolie vitrine pour la technique du feutrage. J’ai adoré les chiens et l’univers humoristique de Birgit Nagelke.

Le vendredi, certains artistes présentaient leur parcours et leurs oeuvres, comme Gulnur Mukazhanova : cette artiste kazakh, feutrière et photographe, est actuellement en résidence à la Métive, lieu de création artistique implanté dans le moulin de l’abbaye de Moutier-d’Ahun.

Et à la manufacture de tapisseries d’art Pinton, c’était une véritable explosion de couleurs :Pinton1

Pinton2

Pinton3

Pinton4

Pinton5

Pinton6

Pinton7Il ne faut pas manquer la visite des ateliers Pinton, c’était extraordinaire de faire cette visite avec le coloriste-cartonnier de l’entreprise et de découvrir son immense savoir-faire.

A suivre… (l’épisode 1 est ici)

Journées de la laine à Felletin (1)- Nature et paysages

Me voici rentrée des Journées de la laine à Felletin après avoir vu des choses extraordinaires. Comme j’ai pris beaucoup de photos et que j’aimerais partager ici mes découvertes, je vais procéder en 3 étapes qui correspondront chacune à un thème :

je commence aujourd’hui par le thème « Nature et paysages ».

J’avais pris un hôtel à Aubusson qui se trouve à 15mn en car de Felletin, ce qui est très pratique. J’ai donc pu découvrir cette ville très… rétro qui pourrait avoir plus de charme si le patrimoine architectural était mieux mis en valeur.Aubusson2

Même si la ville est, au premier abord, plutôt grise et tristounette, en cherchant bien, il y a quand même de jolis points de vue :Aubusson5L’horloge

Aubusson4Les jardins en terrasse

Aubusson1

Aubusson3Le pont de la Terrade (le plus joli endroit d’Aubusson)

Aubusson6La vue sur la Creuse

Le vendredi, en arrivant, je suis allée visiter la filature Terrade qui est, environ, à un quart d’heure à pied du centre de Felletin. Le chemin est très joli, on se croirait presque en montagne. La filature est perdue dans un bois, au bord de l’eau :Terrade1

Terrade2

Terrade3

Terrade4A l’intérieur de la filature, on est comme posé sur l’eau.

La filature de laines Terrade est une visite à ne pas manquer. La toison y est transformée en fil avec une machine du début du XXème siècle, puis teinte de façon totalement artisanale pour les manufactures de tapisseries d’Aubusson et Felletin.

A Felletin, tout était prêt pour les Journées de la laine :Laines à Felletin

J’ai beaucoup aimé le Yarnbombing réalisé par des dizaines de tricoteuses du Limousin, et en particulier le carillon très original :Yarnbombing1

Yarnbombing2

 

Au salon des créateurs qui avait lieu le samedi et dimanche, il y avait bien sûr des bêtes à laines ultra douces : l’alpaga, le suri, l’angora.Laines à Felletin1

laines à Felletin3

 

Plusieurs éleveurs sont venus présenter leurs laines : Les laines du Mouchon et les Toisons bretonnes par exemple… sans oublier les laines extra douces Maco Merinos !

J’ai découvert la laine Fonty Gengis Khan ou Urga (la filature creusoise mérite d’être soutenue, ce serait dommage qu’il n’y ait plus aucune grande filature de laines en France), c’est une laine de fils cardés en 3 coloris naturels 100% ou 50% duvet de la Coopérative « Ar Arvijin Delgerekh », des éleveurs de yaks des Monts du Khangaï. Les éleveurs du Khangaï peignent chacun de leurs yaks, pour obtenir 90gr de l’une des plus douces fibres animales du Monde.

Je suis allée écouter Mathilde Guignard de l’atelier « Brins de Couleurs » : elle propose des stages d’initiation à la Teinture végétale à Lamonzie-Montastruc ou à la Filature de Belvès, sur une journée pour des découvertes en famille, ou sur 2 jours. Elle était joliment installée à l’entrée des salles d’exposition du Salon des créateurs :Teintures végétales1

Teintures végétales2

A suivre…