Défi 365 jours de filage au fuseau

Image

bannière1

C’est en lisant l’article sur les défis 365 jours, dans le n°1 du magazine FLOW, que j’ai eu envie de me lancer un défi filage : consacrer une petite 1/2 heure chaque jour à filer au fuseau.

IMG_3981b

IMG_3982b

J’ai beaucoup aimé, dans cet article du magazine FLOW, la ravissante collection de tampons de Gertie Jaquet qui, pendant un an, a gravé chaque jour un petit motif dans de la gomme. (Je crois que je reparlerai très prochainement des tampons gravés à la main car c’est quelque chose qui me plait depuis longtemps)

Pourquoi choisir le filage au fuseau ? Tout d’abord, parce que c’est une technique dans laquelle j’ai envie de progresser (j’espère pouvoir dire l’année prochaine que j’aurai fait de notables progrès -j’en ai besoin-) et ensuite parce que c’est une activité méditative parfaite même (surtout) après une journée de travail. L’intérêt est donc double : combiner travail créatif et moment de détente.

Alors c’est parti !

Des fibres roses et rouges pour filer un écheveau de laine, à l’aspect irrégulier et fantaisie, qui me servira pour tricoter la plume arrière d’un perroquet :

IMG_3969

IMG_3984

Ci-dessus : sur un foulard à motif d’ananas de chez Esprit, le premier mini écheveau dans un bol d’Elise Lefebvre, la couverture du FLOW n°1 que j’ai commandé sur le site Prismashop et que j’ai eu la chance de recevoir avant qu’il ne soit épuisé.

J’espère que j’arriverai au bout de mon défi qui doit rester un moment de plaisir et non une corvée. Alors si tout va bien, dans 365 jours, je pourrai dire que j’ai réalisé 365 mini écheveaux !

Je posterai chaque semaine, sur mon blog, le fruit de mon travail hebdomadaire.

 

Le magazine Flow

Cette semaine, j’ai eu la surprise de découvrir le nouveau magazine Flow chez mon marchand de journaux.

IMG_3796

J’avais vu quelques jours auparavant une ou deux photos de la couverture passer sur Facebook, alors quand je l’ai vu sur le présentoir, cela a attiré mon attention. Et je dois dire que, si je ne savais pas à quoi m’attendre, j’ai juste eu besoin de le feuilleter trois secondes pour me décider à l’acheter car j’ai eu le coup de foudre pour la qualité des papiers, les couleurs et illustrations, les sujets de ce magnifique magazine !

Le premier article que j’ai lu est le reportage sur Alain Grée. Quelle bonne idée d’écrire un sujet sur cet illustrateur ! L’un des livres préférés de mon enfance a été « Le livre-jeux de la montagne » d’Alain et Gérard Grée : j’ai passé des heures à rêvasser devant les illustrations de ce livre, et à en observer les détails, lorsque j’étais petite.

IMG_3804

(sur la photo ci-dessus : montagnes tricotées / le magazine Flow posé sur le livre-jeux de la montagne)

J’ai poursuivi par la lecture des autres articles. Flow est, je crois, le premier magazine qui me correspond et me plaît (presque) de la première à la dernière page (Bon, j’avoue quand même, que je ne me suis pas senti très concernée par l’article sur New-York : « Trouver son équilibre dans la ville qui ne dort jamais »). J’ai adoré l’article « Et si nous cultivions nos différences », les pages consacrées à Frida Kahlo, l’article « Nos intérieurs vus de Tokyo » (moi aussi, je suis fan des petits livres japonais), l’article « Avec ma solitude », les pages « Vous faites quoi en ce moment ? », la rubrique « Les livres de ma vie », les cadeaux (illustrations détachables et l’agenda)…

IMG_3820b

IMG_3806

(ci-dessus, un détail de l’une des chouettes illustrations détachables réalisées par Helen Dardik)

Bref, je me demande comment je suis passée à côté du premier numéro que je compte bien commander très vite sur le site.

Le Flow n°3 sur le thème « Oser & se détendre » sortira le 4 juin. Je l’attends déjà avec impatience !