Festival Le Lot et la laine 2015

Tous les deux ans, depuis 2011, Myrtille fileuse de la boutique Spinspanspun et ses copines, fileuses elles aussi, Maria (boutique Faeriefiber sur Alittlemarket) et Anne (KatiKolor), organisent un très festif rassemblement de fans de laine, qu’il s’agisse de filage, teinture, tricot, tissage, feutrage… La laine y est représentée dans tous ses états, dans une ambiance sympathique, en plein air, dans le décor bucolique de l’écomusée de Cuzals, à quelques minutes en voiture de la célèbre grotte du Pech Merle (visite que je vous recommande chaudement).

11182137_1430631010574179_651731947666415048_n[1]

Cette année, je n’irai pas dans le Lot, mais il y aura plein de chouettes exposants comme ma copine Ambre Danicour, Nid de vigogne, Anisbee, Etoiles Filantes, Rue du muguet, Fée des mailles, Palaluna, Renaissance Dyeing, Maco-Mérinos, Le jardin des plantes à couleurs, Les fils de bobine (tricot jacquard en teinture végétale : mon gros coup de cœur de l’édition de 2013)… et des dizaines d’autres exposants tout aussi chouettes… et des tas d’ateliers, démonstrations, animations…

Pour tout savoir, vous pouvez rejoindre le groupe dédié sur Ravelry,  aller sur le blog ou la page Facebook du festival.

Pour se loger sur place, je recommande les chambres d’hôtes Un jardin dans la falaise, à Cabrerets (village très proche de l’écomusée, avec une épicerie, des restaurants… bref un peu d’animation et de quoi survivre). L’accueil y est très sympathique et la chambre donnant sur le jardin est charmante.

Pour voir à quoi ressemble le site et le festival, vous pouvez regarder les articles publiés sur mon blog en 2013 (ici et ) et 2011 ( ici ).

Je souhaite un énooooorme succès au Lot et la laine 2015 !

Un week-end à la ferme du Bel Air pour l’événement des Teigneuses

Samedi et dimanche dernier, les Teigneuses étaient à la ferme du Bel Air à Villiers le Bâcle, dans l’Essonne. C’était un très beau et bon week-end avec un joli marché de laines et de matériel le samedi, et des ateliers le dimanche… avec aussi deux adorables agneaux et d’autres animaux sympas, de délicieux gâteaux cuits au feu de bois, une ronde de rouets, de gentils bénévoles et de super organisatrices ! J’ai pris une centaine de photos visibles sur mon profil Facebook.

En voici quelques unes ici :IMG_2812

IMG_2818

IMG_2792

IMG_2793

IMG_2802

IMG_2831

IMG_2893

IMG_2836

IMG_2844

IMG_2880

 

Préparation de L’Aiguille en Fête 2014

pins_rose_envers_250Samedi et dimanche prochain, j’ai la chance d’être invitée à exposer sur le stand du site Hubwin Shopping, à L’Aiguille en Fête. Vous pourrez donc me retrouver sur le stand G7.4 pendant tout le week-end.

IMG_2542

Au programme, ma représentation tricotée préférée de l’hiver : des flocons tout doux qui tombent des nuages tricotés, des mobiles en tricot et laine feutrée, une chaîne de montagnes, un écureuil qui fait de la luge…

 

IMG_2552

 

En plein préparatifs, surveillée par le Chat :IMG_2559

Coups de coeur au marché des créateurs de Malakoff

Le week-end dernier, j’exposais au marché des créateurs de Malakoff, j’y ai vu de très belles choses et j’ai fait quelques achats (très peu, car j’ai été raisonnable) :1461838_10201348841188436_745540104_n

J’étais très contente de voir en vrai Bénédicte de L’atelier-carré que je connaissais via internet depuis plusieurs années, et de passer un moment avec Fée des Mailles toujours prête à rendre service.

J’ai fait la connaissance d’Aurélie la créatrice de la marque 3 ptits points qui fait de très jolies trousses, protège-agendas, etc, en Liberty et qui a plein d’idées pour faire évoluer son activité.

J’ai craqué pour un body sérigraphié et brodé de Kate Mandou pour ma nièce et pour un tapis molletonné rond de By Wabou, pour mon autre nièce.

J’ai fait un troc avec la créatrice du blog Paradis63 pour rapporter chez moi un mignon petit tableau brodé :

tableau brodé

IMG_2465Un lapin, une chouette, un poisson : il semblait fait exprès pour moi !

J’ai adoré les lapins en bocal d’une talentueuse créatrice qui se trouvait dans la salle des fêtes, juste en face de l’espace restauration et atelier.

L’un des stands que j’ai préféré, mon plus gros coup de coeur, est celui de La boite A Muses, c’était un enchantement, tout comme son site : ses mobiles sont des petites merveilles !

Le marché des créateurs de Malakoff, c’était vraiment bien !

Marché des créateurs de Malakoff

Le week-end prochain, samedi 7 et dimanche 8 décembre, j’exposerai au marché des créateurs de Malakoff.91830157[1]

Nous serons 70 créateurs répartis dans 2 salles, 51 bd Gabriel Péri, à quelques minutes à pied du métro Malakoff-plateau de Vanves.

J’espère que ce marché qui fêtera ses 10 ans sera une réussite !

Pour plus de renseignements, c’est ICI.

Marché Dawanda, Hôtel Meininger à Bruxelles

Le week-end dernier, c’était mon expo tant attendue : le grand marché organisé par Dawanda, à l’hôtel Meininger de Bruxelles !

IMG_2380

IMG_2381

IMG_2379

IMG_2373

IMG_2340

IMG_2335

J’ai adoré l’hôtel avec ses murs de brique, le style industriel et sa déco contemporaine !

IMG_2339

IMG_2337

IMG_2336

J’étais au 2ème niveau, bien placée juste à côté de Tangerinette et en face d’Anabel, créatrice de la marque Ceibo, deux créatrices ultra chaleureuses et sympathiques et qui ont chacune un univers que j’aime.

2- 2ème étage

chambre1

chambre5

chambre6

chambre2

chambre9

chambre10

chambre11

chambre8

chambre3

chambre12

chambre13

chambre7

Ce qui était le plus intéressant, c’était de pouvoir exploiter les différents espaces de la chambre, comme la salle de bain. Avec ma soeur venue m’aider, je l’ai transformée en aquarium géant :

douche & salle de bain2

douche

douche&salle de bain5

douche & salle de bain3

IMG_2389

1

C’était une très chouette expérience. L’organisation était au TOP ! Ma soeur et moi sommes arrivées vers 20h30 le samedi soir, nous avons immédiatement eu la clé de la chambre boutique avec celle de notre chambre pour dormir. Nous avons pu installer la boutique tranquillement pour n’avoir rien à faire le lendemain matin avant l’ouverture à 10H. Tout était prévu pour que les créateurs passent un excellent week-end : repas, boissons, musique (et même une petite activité créative : décorer une boule de Noël 🙂 – La mienne sera sur un sapin de Salzburg) dans une ambiance cool… Et pour les visiteurs, je pense que c’était tout aussi sympa de pouvoir participer à des ateliers DIY et de découvrir les univers des 94 créateurs qui occupaient chacun une chambre.

♥Un grand merci à l’équipe Dawanda ♥

P.S. : pour suivre mon programme d’expo, cliquez sur l’onglet « expositions ». La prochaine, et, sans doute, la dernière de l’année 2013, sera au marché des créateurs de Malakoff.

Salon Créations & savoir-faire

le-Visuel-2013-du-salon-du-DIY-!_medium[1]J’ai la chance d’être invitée sur le stand d’Hubwin (D50), le mercredi 13 novembre, au Salon Création & savoir-faire, Porte de Versailles à Paris. Je serai dans la partie « Papier et scrapbooking » :-), près de l’aire de pique-nique, mais j’espère que les fans de tricot passeront quand même me voir !

Ne ratez pas ce grand salon de la création, toujours très inspirant…300x250-csf2013

Journées de la laine à Felletin (3)- Techniques et machines

Dernière partie consacrée à mon séjour à Felletin pour les Journées nationales de la laine 2013.

Techniques et machines

Tout d’abord, le plus impressionnant, la visite de la filature artisanale Terrade avec sa grosse machine, dans un bruit assourdissant :

Terrade1

Terrade2

Terrade3

Terrade4

Terrade5

Terrade6

Terrade8

Terrade7

L’entreprise familiale installée à Felletin depuis 1910 est l’une des dernières à transformer la toison en fils. On y découvre toutes les étapes : la préparation des laines, le cardage, le filage, le retors pour créer une laine solide, le bobinage et la mise en écheveaux, puis la teinture réalisée à l’oeil de façon totalement artisanale et sans aucun cahier de « recettes ».

La filature Terrade s’est spécialisée dans la création de fils sur-mesure pour les ateliers de tapisseries comme la manufacture Pinton.

Métier de basse-lisse dans les ateliers Pinton :

Pinton1

La manufacture Pinton réalise également des tapis d’art avec la technique du hand-tuft. Le tapis est confectionné à partir d’une toile tendue qui peut être de très grande taille (le tapis qui était en cours de réalisation ne rentrerait même pas chez moi), sur laquelle l’artisan projette de la laine avec un pistolet :

Pinton2

Le travail est réalisé sur l’envers (comme pour la tapisserie) :

Pinton3

Comme pour la tapisserie, cette technique permet une grande créativité, chaque tapis est unique et réalisé sur-mesure à partir du dessin fourni par l’acheteur.

Le dimanche, j’ai suivi une initiation à la tapisserie de basse-lisse avec France-Odile Perrin-Crinière de l’Atelier A2. L’objectif était de comprendre le principe de la tapisserie et d’en mesurer les difficultés. Nous étions quatre personnes avec chacune un cadre en bois:

 Stage1

et un dessin composé de lignes droites et courbes à reproduire :

 stage2

Le tapissier, appelé « lissier » ou « licier », travaille toujours sur l’envers. Chaque changement de couleur l’oblige à interrompre le fil de trame utilisé et à faire une sorte de noeud. Ainsi la face du travail est parsemée de bouts de fils. Lorsqu’il utilise un métier de basse-lisse (et non un cadre comme sur la photo ci-dessus), il n’a sous les yeux qu’une partie de la tapisserie qui, à mesure de son avancement, est enroulée sur le rouleau devant lui (« l’ensouple »). Pour vérifier son travail, il utilise un miroir qu’il passe sous le métier pour regarder l’endroit de sa tapisserie. Les fils de trames sont passés à l’aide de flûtes en bois.

Au salon des créateurs, il y avait différents petits cadres pour la tapisserie et le tissage, je pense que c’est un achat que je ferai très bientôt, car cela permet de faire des petits tableaux tissés décoratifs de façon plus pratique qu’avec mon Knitter Loom plutôt utile pour les vêtements et accessoires :

salon5

salon4

Il y avait aussi de très beaux métiers à tisser :

salon6

Salon2

Salon3

Et évidemment des rouets :

Salon1

Par contre, j’espérais voir de jolis fuseaux mais à part les fuseaux Ashford du stand Artifilum, je n’ai pas vu de fuseaux à vendre.

Ma visite virtuelle des journées de la laine se termine là. Tout m’a passionnée et j’ai déjà décidé d’y retourner l’année prochaine !

J’espère vous avoir donné envie d’y aller (les épisodes 1 et 2 de ma visite sont ici et ). Pour les Parisiennes sans voiture qui hésiteraient (j’en connais plusieurs) : le transport se fait assez facilement (il y a des lignes de cars), et puis en passant par Ravelry, on peut prendre contact avec de gentilles tricoteuses qui ont une voiture (merci Elise ! 😉 ).