Projet 365 jours de filage au fuseau #semaine6

Image

semaine6

Filage du lundi 6 au dimanche 12 juillet. Cette semaine, je n’ai utilisé qu’une seule qualité de fibre : la laine islandaise LYPPA.

« LYPPA se présente sous forme d’un ruban de 2cm environ. Il est produit artisanalement à Þingborg à quelques kilomètres de Selfoss à partir de laine de mouton sélectionnée qui provient du nord de l’Islande. La fibre est plus douce et sa présentation en ruban est idéale pour le filage. Elle est conditionnée en petit rouleau de ruban de 75g à 130g. » ( http://www.triscote.fr/prestashop/134-filage-et-feutrage )

C’est une laine beige, rustique et hyper facile à filer grâce à ses poils longs. J’ai choisi de ne pas la teindre car je la garde pour faire de nouvelles expérimentations de teinture végétale, pendant mes vacances à la campagne.

 

 

Défi 365 jours de filage au fuseau

Image

bannière1

C’est en lisant l’article sur les défis 365 jours, dans le n°1 du magazine FLOW, que j’ai eu envie de me lancer un défi filage : consacrer une petite 1/2 heure chaque jour à filer au fuseau.

IMG_3981b

IMG_3982b

J’ai beaucoup aimé, dans cet article du magazine FLOW, la ravissante collection de tampons de Gertie Jaquet qui, pendant un an, a gravé chaque jour un petit motif dans de la gomme. (Je crois que je reparlerai très prochainement des tampons gravés à la main car c’est quelque chose qui me plait depuis longtemps)

Pourquoi choisir le filage au fuseau ? Tout d’abord, parce que c’est une technique dans laquelle j’ai envie de progresser (j’espère pouvoir dire l’année prochaine que j’aurai fait de notables progrès -j’en ai besoin-) et ensuite parce que c’est une activité méditative parfaite même (surtout) après une journée de travail. L’intérêt est donc double : combiner travail créatif et moment de détente.

Alors c’est parti !

Des fibres roses et rouges pour filer un écheveau de laine, à l’aspect irrégulier et fantaisie, qui me servira pour tricoter la plume arrière d’un perroquet :

IMG_3969

IMG_3984

Ci-dessus : sur un foulard à motif d’ananas de chez Esprit, le premier mini écheveau dans un bol d’Elise Lefebvre, la couverture du FLOW n°1 que j’ai commandé sur le site Prismashop et que j’ai eu la chance de recevoir avant qu’il ne soit épuisé.

J’espère que j’arriverai au bout de mon défi qui doit rester un moment de plaisir et non une corvée. Alors si tout va bien, dans 365 jours, je pourrai dire que j’ai réalisé 365 mini écheveaux !

Je posterai chaque semaine, sur mon blog, le fruit de mon travail hebdomadaire.