Sur le chemin des artistes à Meyrals

Image

img240[1]

J’ai suivi le chemin des artistes de Meyrals, une randonnée organisée par l’Office du tourisme de Saint-Cyprien en Dordogne.

Un épouvantail, l’emblème de Meyrals :

IMG_4622

Chaque année, le village organise le Festival des épouvantails. Les plus belles réalisations sont alors récompensées.

Au cours de la balade, nous avons pu visiter la galerie d’art contemporain « Le domaine perdu » :

IMG_4632

IMG_4630

IMG_4631

Nous sommes rentrés dans les ateliers de Pascal Magis, Mi Desmedt et Véronique Blanc à l’intérieur du village de Meyrals.

Nous avons fait une boucle en direction de Carmensac pour découvrir l’atelier de Guy Weir, et une exposition de deux photographes amateurs habitant à Carmensac.

IMG_4623

L’entrée de l’atelier de l’aquarelliste Guy Weir :

IMG_4624

A l’intérieur, c’est un véritable enchantement d’images colorées qui racontent la vie paisible de la campagne ou les voyages lointains de l’artiste.

J’ai adoré visiter les ateliers de ces artistes tous différents les uns des autres.

Eco dyeing : feuilles de noyer, figuier, chêne, herbe du voyageur…

Pour continuer dans la teinture par macération et fermentation, j’ai choisi de teindre une robe (toujours de chez Blanc du Nil ), en utilisant des feuilles de chêne, noyer, figuier, quelques fleurs de capucine, des racines d’herbe du voyageur (famille de la garance).

IMG_4525

IMG_4529

J’ai plié la robe, entouré fermement le tissu autour d’un morceau de bois.

IMG_4600

J’ai plongé le tissu ficelé dans une bassine d’eau de rivière et fait bouillir. Puis, j’ai laissé ma bassine en plein soleil pendant quatre jours. J’ai ajouté des racines d’herbe du voyageur et refait une cuisson. J’ai attendu encore quelques jours avant d’ouvrir.

IMG_4615

IMG_4616

J’adore l’effet tie and dye du saucissonnage, à chaque fois.

IMG_4617

IMG_4618

L’endroit de la robe :

IMG_4619

L’envers :

IMG_4620

IMG_4621

Eco dyeing : feuilles de chênes, pelures d’oignon, bois de campêche…

Image

J’ai teint une chemise en coton achetée chez Blanc du Nil, en utilisant la méthode de l’eco dyeing, avec différents végétaux dans des tons de violet et de jaune ocre.

Teinture chemise1

J’ai mordancé la chemise avec du symplocos. J’ai disposé mes végétaux (deux petites branches d’eucalyptus, des feuilles de chêne, une feuille de châtaignier, des fleurs de capucines, des pelures d’oignon, un peu de bois de campêche, des fleurs de carottes sauvages) sur mon tissu mouillé. J’ai enroulé le tout, autour d’un morceau de bois. J’ai ficelé en serrant fortement et en ajoutant des lichens et de petits morceaux d’écorces. J’ai plongé mon « boudin » dans une marmite d’eau de rivière bouillante. Puis, j’ai laissé reposer 5 jours au soleil avant d’ouvrir pour découvrir le résultat (je n’ai pas eu la patience d’attendre plus longtemps).

chemise2

IMG_4541

IMG_4542

IMG_4543

IMG_4544

IMG_4545

La chemise lavée et sèche :

IMG_4548

 

Teinture végétale (feuilles de figuier) & Projet 365 jours de filage au fuseau #semaine9

Untitled

Cette semaine, j’ai essayé la teinture avec des feuilles fraîches de figuier, sur mes petits écheveaux.

Je les ai, au préalable, mordancés avec du Symplocos, un mordant végétal (alternative intéressante à l’alun), acheté chez Couleur Garance :

IMG_4460

J’ai découpé mes feuilles de figuier, puis je les ai fait cuire pendant environ une heure à forte température :

IMG_4522

IMG_4524

Ensuite j’ai plongé ma laine dans la marmite et j’ai relancé la cuisson pendant une heure :

IMG_4531

En fin de cuisson, j’ai ajouté une grosse pincée de sulfate de fer et la laine est passée du jaune verdâtre à un vert olive franc :

IMG_4533

IMG_4534

(Filage et teinture du mardi 28 juillet au samedi 1er août)

Les plantes tinctoriales aux jardins panoramiques de Limeuil

Pour la première fois, j’ai visité les Jardins Panoramiques de Limeuil.

IMG_4503

IMG_4499

Non seulement ils sont très beaux et offrent une vue dégagée sur la Dordogne et la Vézère, mais ils sont aussi très instructifs, en particulier sur les plantes tinctoriales, grâce à des panneaux qui jalonnent la visite.

IMG_4482

IMG_4483

L’utilisation en teinture du millepertuis qui donne un beau vert, des fleurs de soucis qui donnent des jaunes orangés et de la mélisse qui donne du vert :

IMG_4493

IMG_4495

IMG_4492

IMG_4487

IMG_4486

Le frêne, très intéressant pour la teinture :

IMG_4488

IMG_4489

Boite à tentations & Projet 365 jours de filage au fuseau #semaine8

Image

Untitled

Filage au fuseau du lundi 20 au lundi 27 juillet.

Cette semaine, j’ai reçu ma « Boîte à tentations » de l’association Cap Laine qui contient 10 fibres issues d’élevages français soucieux de la qualité de leurs produits.

IMG_4441

IMG_4442

IMG_4446

Quel plaisir d’ouvrir chaque sachet pour découvrir ces laines !

J’ai filé la Maco Mérinos , commencé la Noire du Velay de Séraphita et la Bizet de la Ferme d’Anne France.

IMG_4461

IMG_4464

Mini tissage improvisé dans un petit cadre à broder ancien, acheté à la brocante du Buisson de Cadouin, ce dimanche :

IMG_4515

Et puisque je suis à la campagne, je me documente sur les moutons, en lisant un joli livre : « Mes premiers Moutons » d’A.- K. GOMRINGER aux Editions ULMER que j’ai trouvé dans la boutique des Jardins de Limeuil, en Dordogne :

IMG_4517

Projet 365 jours de filage au fuseau #semaine6

Image

semaine6

Filage du lundi 6 au dimanche 12 juillet. Cette semaine, je n’ai utilisé qu’une seule qualité de fibre : la laine islandaise LYPPA.

« LYPPA se présente sous forme d’un ruban de 2cm environ. Il est produit artisanalement à Þingborg à quelques kilomètres de Selfoss à partir de laine de mouton sélectionnée qui provient du nord de l’Islande. La fibre est plus douce et sa présentation en ruban est idéale pour le filage. Elle est conditionnée en petit rouleau de ruban de 75g à 130g. » ( http://www.triscote.fr/prestashop/134-filage-et-feutrage )

C’est une laine beige, rustique et hyper facile à filer grâce à ses poils longs. J’ai choisi de ne pas la teindre car je la garde pour faire de nouvelles expérimentations de teinture végétale, pendant mes vacances à la campagne.

 

 

Tissage au lucet

Image

A Provins, il y avait ma copine Véro des Colporteurs de Couleurs qui proposait une initiation au tissage de cordelettes carrées avec un outil très simple : le lucet (ou lucette) dont l’utilisation ressemble à celle du tricotin.

IMG_4382b

Je suppose, maintenant que Véro m’a offert le lucet, que je n’ai plus qu’à me fabriquer le costume viking assorti aux cordelettes que je vais pouvoir réaliser ! Les Colporteurs de couleurs et leur belle installation :

PicMonkey Collage

IMG_4230

Les Colporteurs de Couleurs proposent aussi des animations de filage (La Fileuse des Rues) et de teinture végétale.