Teinture végétale (lichens) & Projet 365 jours de filage au fuseau #semaine17

Image

Untitled

IMG_4833

Cette semaine encore, j’ai filé en blanc avec différentes laines pour teindre ensuite avec des végétaux. J’ai utilisé, entre autres, de la laine des Préalpes commercialisée par l’Appam (l’association pour la Promotion du Pastoralisme dans les Alpes Maritimes). Pour cette fois-ci, j’ai choisi d’utiliser des lichens secs ramassés sur des branches mortes.

IMG_4894

IMG_4898

Je n’ai pas choisi la méthode de la fermentation qui est la méthode la plus utilisée pour les lichens et que j’avais testée l’année dernière. J’ai tout simplement laissé tremper les végétaux plusieurs heures, puis fait cuire une heure, avant d’immerger ma laine et de relancer la cuisson.

IMG_4899

IMG_4901

J’ai obtenu un jaune orangé très lumineux.

J’ai ensuite tenté de tremper quelques secondes la laine dans de l’eau tiède avec un peu d’ammoniaque pour voir si cela allait modifier la couleur, mais la couleur n’a pas bougé.

L’ammoniaque donne du rouge avec certains lichens. Sur cette vidéo postée sur la page Facebook de Visit West Iceland, on voit la transformation spectaculaire en rouge d’écheveaux teints avec des lichens par Guðrún Bjarnadóttir (laine Hespa).

(Filage du samedi 19 au vendredi 25 septembre)

Teinture végétale (delphinium) & Projet 365 jours de filage au fuseau #semaine16

Image

Untitled

Cette semaine, j’ai filé puis teint mes écheveaux avec des fleurs de delphinium séchées :

PicMonkey Collage

J’ai fait tremper les fleurs une petite 1/2 heure dans de l’eau de pluie, puis j’ai ajouté ma laine protégée dans un sachet (2 compresses cousues) et fait cuire environ une heure.

IMG_4875

La décoction de fleurs de delphinium est violette, mais la laine prend une couleur verte très proche de ce que j’ai obtenu, il y a quelques semaines, avec les feuilles de figuier (ici).

Le résultat est difficile à prendre en photo. Ci-dessous, avec le flash, la couleur est trop claire. Plus bas, la laine paraît kaki, presque jaune, sur la photo.

IMG_4878

IMG_4881

Je tenterai, avec un meilleur éclairage, de prendre une photo plus fidèle au résultat, lorsque la laine aura fini de s’égoutter 😉 …

(Filage du dimanche 13 au vendredi 18 septembre)

Teinture végétale (camomille) & Projet 365 jours de filage au fuseau #semaine14

Image

Untitled

Cette semaine, j’ai utilisé des fleurs de camomille séchées achetées chez alysse :

IMG_4846b

J’ai mordancé mes écheveaux et j’ai fait bouillir les fleurs pendant environ 1H30.

IMG_4849

J’ai laissé refroidir. J’y ai ensuite plongé mes petits écheveaux de la semaine, protégés dans une pochette fabriquée avec deux compresses cousues ensemble.

IMG_4851

Après environ deux heures de cuisson et presque 24 heures passées dans le bain refroidi, la laine a pris une très belle couleur jaune or que reflète mal la photo.

IMG_4856

(Filage du samedi 29 août au vendredi 4 septembre)

Teinture végétale (eucalyptus) & Projet 365 jours de filage au fuseau #semaine13

Image

Untitled

Cette semaine, c’est au tour de quelques branches de mon eucalyptus de passer à la casserole pour mes petits écheveaux filés au fuseau.

IMG_4658

IMG_4660

J’ai fait bouillir les feuilles pendant 2 heures. J’ai ensuite ajouté la laine mordancée au symplocos, dans un sachet de mousseline, et relancé la cuisson avec les feuilles d’eucalyptus pendant plus d’une heure. J’ai laissé reposer toute la soirée et la nuit. Le lendemain matin, j’ai à nouveau fait cuire pendant presque deux heures. La cuisson des feuilles d’eucalyptus dégage une forte odeur qui parfume toute la maison, voire même le voisinage… Ce qui fait que pendant 24 heures, on a l’impression de faire une inhalation géante.

IMG_4668

J’ai obtenu une teinte fauve, un marron orangé très lumineux.

IMG_4678b

(Filage du dimanche 23 au vendredi 28 août)

Teinture végétale (bogues de châtaignes) & Projet 365 jours de filage au fuseau #semaine12

Image

sem12

Cette semaine, pour teindre mes écheveaux mordancés au symplocos, j’ai utilisé des bogues de châtaignes…

IMG_4650

Non, l’automne n’est pas en avance chez moi. J’ai simplement mis à cuire des bogues que j’avais ramassées l’année dernière.

J’ai fait bouillir les bogues pendant plus d’une heure. La décoction est devenue marron très foncé, presque noire.

IMG_4655b

J’ai ensuite laissé refroidir, enlevé les bogues, et mis ma laine dans le liquide. J’ai fait cuire pendant plus d’une heure. J’ai obtenu un jaune moutarde qui m’a semblé à première vue très proche de la couleur obtenue avec les noix vertes, mais qui s’est avéré, après lavage et séchage, beaucoup plus doré et lumineux.

IMG_4670b

IMG_4675

(Filage du samedi 15 août au samedi 22 août)

Teinture végétale (chêne) & Projet 365 jours de filage au fuseau #semaine11

Image

semaine11

Cette semaine, j’ai choisi de tester le chêne, sur mes écheveaux filés avec des laines de pays, du coffret de Cap Laine.

J’ai coupé des tiges, feuilles et glands encore verts. Je les ai laissé macérer dans une bassine d’eau de rivière.

IMG_4635

Au bout de 4 ou 5 jours, j’ai fait bouillir longuement cette préparation. J’ai laissé un peu refroidir et j’ai plongé ma laine non mordancée dedans.

IMG_4638

J’ai relancé la cuisson pendant 1 heure.

IMG_4639

La laine s’est colorée en brun très foncé. Puis j’ai ajouté 2 pincées de sulfate de fer dans ma bassine en mélangeant bien : la laine a pris une teinte grise.

IMG_4648

(Filage du samedi 8 au vendredi 14 août)

Teinture végétale (noix) & Projet 365 jours de filage au fuseau #semaine10

Image

Untitled

Cette fois-ci, j’ai essayé la teinture avec des noix fraîches, par simple macération, sur mes petits écheveaux de la semaine :

IMG_4523

J’ai cueilli des noix encore vertes sur l’arbre, je les ai écrasées avec un marteau.

IMG_4526

J’ai laissé macérer jusqu’au lendemain dans une bassine en cuivre, avec de l’eau de la rivière. Puis j’ai mis mes écheveaux et j’ai laissé tremper ma laine pendant trois jours, en plein soleil.

IMG_4547

La laine s’est peu à peu colorée jusqu’à prendre une belle teinte : la couleur des noix sèches.

IMG_4601

IMG_4605

(Filage du dimanche 2 au vendredi 7 août)

 

Eco dyeing : feuilles de noyer, figuier, chêne, herbe du voyageur…

Pour continuer dans la teinture par macération et fermentation, j’ai choisi de teindre une robe (toujours de chez Blanc du Nil ), en utilisant des feuilles de chêne, noyer, figuier, quelques fleurs de capucine, des racines d’herbe du voyageur (famille de la garance).

IMG_4525

IMG_4529

J’ai plié la robe, entouré fermement le tissu autour d’un morceau de bois.

IMG_4600

J’ai plongé le tissu ficelé dans une bassine d’eau de rivière et fait bouillir. Puis, j’ai laissé ma bassine en plein soleil pendant quatre jours. J’ai ajouté des racines d’herbe du voyageur et refait une cuisson. J’ai attendu encore quelques jours avant d’ouvrir.

IMG_4615

IMG_4616

J’adore l’effet tie and dye du saucissonnage, à chaque fois.

IMG_4617

IMG_4618

L’endroit de la robe :

IMG_4619

L’envers :

IMG_4620

IMG_4621

Eco dyeing : feuilles de chênes, pelures d’oignon, bois de campêche…

Image

J’ai teint une chemise en coton achetée chez Blanc du Nil, en utilisant la méthode de l’eco dyeing, avec différents végétaux dans des tons de violet et de jaune ocre.

Teinture chemise1

J’ai mordancé la chemise avec du symplocos. J’ai disposé mes végétaux (deux petites branches d’eucalyptus, des feuilles de chêne, une feuille de châtaignier, des fleurs de capucines, des pelures d’oignon, un peu de bois de campêche, des fleurs de carottes sauvages) sur mon tissu mouillé. J’ai enroulé le tout, autour d’un morceau de bois. J’ai ficelé en serrant fortement et en ajoutant des lichens et de petits morceaux d’écorces. J’ai plongé mon « boudin » dans une marmite d’eau de rivière bouillante. Puis, j’ai laissé reposer 5 jours au soleil avant d’ouvrir pour découvrir le résultat (je n’ai pas eu la patience d’attendre plus longtemps).

chemise2

IMG_4541

IMG_4542

IMG_4543

IMG_4544

IMG_4545

La chemise lavée et sèche :

IMG_4548

 

Teinture végétale (feuilles de figuier) & Projet 365 jours de filage au fuseau #semaine9

Untitled

Cette semaine, j’ai essayé la teinture avec des feuilles fraîches de figuier, sur mes petits écheveaux.

Je les ai, au préalable, mordancés avec du Symplocos, un mordant végétal (alternative intéressante à l’alun), acheté chez Couleur Garance :

IMG_4460

J’ai découpé mes feuilles de figuier, puis je les ai fait cuire pendant environ une heure à forte température :

IMG_4522

IMG_4524

Ensuite j’ai plongé ma laine dans la marmite et j’ai relancé la cuisson pendant une heure :

IMG_4531

En fin de cuisson, j’ai ajouté une grosse pincée de sulfate de fer et la laine est passée du jaune verdâtre à un vert olive franc :

IMG_4533

IMG_4534

(Filage et teinture du mardi 28 juillet au samedi 1er août)