Eco dyeing : feuilles de noyer, figuier, chêne, herbe du voyageur…

Pour continuer dans la teinture par macération et fermentation, j’ai choisi de teindre une robe (toujours de chez Blanc du Nil ), en utilisant des feuilles de chêne, noyer, figuier, quelques fleurs de capucine, des racines d’herbe du voyageur (famille de la garance).

IMG_4525

IMG_4529

J’ai plié la robe, entouré fermement le tissu autour d’un morceau de bois.

IMG_4600

J’ai plongé le tissu ficelé dans une bassine d’eau de rivière et fait bouillir. Puis, j’ai laissé ma bassine en plein soleil pendant quatre jours. J’ai ajouté des racines d’herbe du voyageur et refait une cuisson. J’ai attendu encore quelques jours avant d’ouvrir.

IMG_4615

IMG_4616

J’adore l’effet tie and dye du saucissonnage, à chaque fois.

IMG_4617

IMG_4618

L’endroit de la robe :

IMG_4619

L’envers :

IMG_4620

IMG_4621

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s