Défi 365 jours de filage au fuseau

Image

bannière1

C’est en lisant l’article sur les défis 365 jours, dans le n°1 du magazine FLOW, que j’ai eu envie de me lancer un défi filage : consacrer une petite 1/2 heure chaque jour à filer au fuseau.

IMG_3981b

IMG_3982b

J’ai beaucoup aimé, dans cet article du magazine FLOW, la ravissante collection de tampons de Gertie Jaquet qui, pendant un an, a gravé chaque jour un petit motif dans de la gomme. (Je crois que je reparlerai très prochainement des tampons gravés à la main car c’est quelque chose qui me plait depuis longtemps)

Pourquoi choisir le filage au fuseau ? Tout d’abord, parce que c’est une technique dans laquelle j’ai envie de progresser (j’espère pouvoir dire l’année prochaine que j’aurai fait de notables progrès -j’en ai besoin-) et ensuite parce que c’est une activité méditative parfaite même (surtout) après une journée de travail. L’intérêt est donc double : combiner travail créatif et moment de détente.

Alors c’est parti !

Des fibres roses et rouges pour filer un écheveau de laine, à l’aspect irrégulier et fantaisie, qui me servira pour tricoter la plume arrière d’un perroquet :

IMG_3969

IMG_3984

Ci-dessus : sur un foulard à motif d’ananas de chez Esprit, le premier mini écheveau dans un bol d’Elise Lefebvre, la couverture du FLOW n°1 que j’ai commandé sur le site Prismashop et que j’ai eu la chance de recevoir avant qu’il ne soit épuisé.

J’espère que j’arriverai au bout de mon défi qui doit rester un moment de plaisir et non une corvée. Alors si tout va bien, dans 365 jours, je pourrai dire que j’ai réalisé 365 mini écheveaux !

Je posterai chaque semaine, sur mon blog, le fruit de mon travail hebdomadaire.

 

Textile-link prépare un nouveau beau livre sur le feutrage

Après Felt Passion, le livre sur le feutrage publié en 2013, qui est, pour moi, une source inépuisable d’émerveillement, Textile-link prépare, pour fin 2015, un nouveau très beau livre : « Worldwide colors of felt ».

IMG_3993bIMG_3995

Le livre Felt Passion consacre chaque double page à la présentation d’un(e) artiste germanique travaillant le feutre et offre un panorama de la multitude de styles et façons d’aborder le feutrage.

Le nouveau livre « Worldwide colors of felt » promet un tour du monde en couleurs du feutrage. Les 800 à 1000 œuvres feutrées sélectionnées seront classées, cette fois-ci, par couleur. Cela promet d’être un véritable feu d’artifice de couleurs et de créativité.

fb_bericht_engels_0[1]

Pour tout savoir sur le nouveau projet de Textile-link, cliquez ici .

Des moutons, des oies, un moulin, un château et une vieille cardeuse…

Image

Quelques photos de mes dernières vacances dans le Périgord noir.

Le troupeau de moutons de ma tante :

P1010020b

P1010026

Le château de Beynac :

P1010027

P1010029

Une vieille cardeuse à laine, une chapelle et un moulin, au village-parc Le Bournat :

P1010030

P1010031

P1010032b

P1010033

J’ai beaucoup aimé la visite du Parc Le Bournat qui présente la reconstitution d’un village en 1900, et en particulier les démonstrations et explications sur des savoir-faire ancestraux comme la fabrication de l’huile de noix ou la fabrication d’oiseaux en bois sculptés au couteau.

Fête médiévale de Pontoise : médiévaldoise 2015

Image

Dimanche après-midi, c’était la fête médiévale, à Pontoise, comme chaque année à la même époque. Par chance, il a fait un temps magnifique et, par ricochet (sans doute), il y a eu un monde fou. J’ai pu prendre quelques photos, tranquille, à l’heure du déjeuner, avant que la foule ne déambule dans les quelques rues et lieux où les festivités se déroulaient.

Les animaux de la ferme pédagogique de Pontoise :

IMG_3918b

IMG_3917b

La ferme pédagogique de Pontoise est installée au parc du château de Marcouville, elle est gérée et animée par l’association Les Z’Herbes Folles. Elle est ouverte aux particuliers le week-end, et aux groupes en semaine.

J’aime bien me balader dans les fêtes médiévales à l’heure du repas. La table et la cuisine au Moyen Age sont parmi les choses qui m’intéressent le plus, dans le domaine médiéval (je préfère les écuelles et les céramiques, aux épées et aux haches par exemple) :

IMG_3923

IMG_3921

IMG_3924

IMG_3930

IMG_3925

Je n’ai pas manqué le sympathique spectacle où les rapaces n’en faisaient qu’à leur tête : la buse n’a pas voulu faire ce que ses soigneurs lui demandaient et a préféré s’envoler pour faire une balade (elle n’est revenue que 10 minutes plus tard).

IMG_3943

Le hibou, lui non plus, n’a pas voulu faire ce qu’on attendait de lui. Il est resté perché sur un réverbère, certainement effrayé par la foule en plein soleil :

IMG_3949

IMG_3956

L’aigle et la chouette effraie ont été plus disciplinés :

IMG_3936

IMG_3948b

C’était un chouette petit spectacle !

J’ai beaucoup aimé la forge dragon du sculpteur forgeron Govel Ifern :

IMG_3960b

Je vais peut-être aller à Provins pour la grande fête médiévale du 13 et 14 juin car ma copine Véro, fileuse et teinturière médiévale des Colporteurs de Couleurs, y sera.

Pots en laine feutrée

Fabrication en série de pots en laine feutrée à l’eau et au savon :

IMG_3892b

IMG_3866

IMG_3890

Le pot violet et bronze après avoir été brodé (édit du 17/05) :

IMG_3906

 

IMG_3907

IMG_3912

IMG_3891

Le bol perroquet terminé (édit du 17/05) :

IMG_3898

Tous les bols (ou pots) sont disponibles dans ma boutique sur le site alittlemarket (voir onglet « acheter »).

Un petit perroquet en laine feutrée et tricot

J’avais envie de fabriquer un nouvel oiseau en m’inspirant de cette photo :

IMG_3847b

Photo que j’avais prise lors d’un voyage en République Dominicaine, il y a longtemps maintenant… à une époque où je prenais encore des photos en argentique que je faisais développer chez le photographe… c’est dire !

Bon, en fait, je n’ai jamais su si c’était un perroquet adulte, un petit… une perruche… Tout ce que je sais, c’est que ce si mignon et photogénique petit oiseau m’avait semblé être en réalité une petite teigne, car il donnait de violents coups de bec si on avait le malheur d’approcher le bout d’un doigt !

Avant de partir en vacances, il y a quinze jours, je me suis donc lancée dans la fabrication de sa version feutrée en utilisant de la laine blanche que j’ai ensuite teinte. Finalement, il est beaucoup plus bleu que vert (même si en réalité, certains endroits tirent sur le vert émeraude, ce que ne montrent pas tout à fait les photos) :

IMG_3835b

IMG_3841b

IMG_3839b

Ses ailes sont tricotées avec une laine que j’ai filée au fuseau.

Après recherches, il semblerait que mon modèle soit un cotorra pas encore adulte : un perroquet qui est la mascotte de la République Dominicaine (source).

 

Festival Le Lot et la laine 2015

Tous les deux ans, depuis 2011, Myrtille fileuse de la boutique Spinspanspun et ses copines, fileuses elles aussi, Maria (boutique Faeriefiber sur Alittlemarket) et Anne (KatiKolor), organisent un très festif rassemblement de fans de laine, qu’il s’agisse de filage, teinture, tricot, tissage, feutrage… La laine y est représentée dans tous ses états, dans une ambiance sympathique, en plein air, dans le décor bucolique de l’écomusée de Cuzals, à quelques minutes en voiture de la célèbre grotte du Pech Merle (visite que je vous recommande chaudement).

11182137_1430631010574179_651731947666415048_n[1]

Cette année, je n’irai pas dans le Lot, mais il y aura plein de chouettes exposants comme ma copine Ambre Danicour, Nid de vigogne, Anisbee, Etoiles Filantes, Rue du muguet, Fée des mailles, Palaluna, Renaissance Dyeing, Maco-Mérinos, Le jardin des plantes à couleurs, Les fils de bobine (tricot jacquard en teinture végétale : mon gros coup de cœur de l’édition de 2013)… et des dizaines d’autres exposants tout aussi chouettes… et des tas d’ateliers, démonstrations, animations…

Pour tout savoir, vous pouvez rejoindre le groupe dédié sur Ravelry,  aller sur le blog ou la page Facebook du festival.

Pour se loger sur place, je recommande les chambres d’hôtes Un jardin dans la falaise, à Cabrerets (village très proche de l’écomusée, avec une épicerie, des restaurants… bref un peu d’animation et de quoi survivre). L’accueil y est très sympathique et la chambre donnant sur le jardin est charmante.

Pour voir à quoi ressemble le site et le festival, vous pouvez regarder les articles publiés sur mon blog en 2013 (ici et ) et 2011 ( ici ).

Je souhaite un énooooorme succès au Lot et la laine 2015 !

Images de la jungle

Pendant ces vacances de printemps, je suis allée, entre autres, faire un petit tour dans la jungle :

P1000985

P1000995

P1000993

Il s’agit d’une petite jungle bien organisée et totalement artificielle : les jardins des ruelles de La Roque-Gageac en Dordogne, dans le sud-ouest de la France.

Comme j’avais emporté avec moi de quoi m’entraîner à la broderie, j’ai brodé une mini jungle, sur du lin coloré avec des pastels aquarellables Neocolor de Caran d’Ache.

IMG_3832c

IMG_3831

IMG_3834b