Préparation de teintures végétales

Sarlat vu de l’ascenseur panoramique construit par l’architecte Jean Nouvel :

019

En ce moment, je suis en vacances à la campagne, en Dordogne, j’en profite pour ramasser des plantes qui me serviront à faire des teintures végétales pour la laine.

024

La semaine prochaine, je vais essayer la teinture avec les ronces, les mûres, les lichens, de l’écorce de poirier et des racines de garance voyageuse qui pousse un peu partout au bord des chemins.

J’ai ramassé des lichens :

020

023

Je les ai mis dans des bocaux avec de l’eau et un peu d’ammoniaque :

003

Sur la photo, les lichens viennent juste d’être mis en bocal. Depuis, l’eau est devenue rouge foncé, presque noire.

Les ronces sont coupées en petits morceaux :

ronces

Les mûres macèrent dans de l’eau, du vinaigre blanc et une pointe de sulfate de fer :

028

Je vais essayer aussi l’écorce de poirier sur laquelle il reste un peu de lichen :

025

Il me reste à broyer les racines de garance voyageuse :

002

Je vais préparer ma laine aujourd’hui avec de l’alun et de la crème de tartre, et j’espère faire mes teintures dès lundi…

A suivre…

 

2 réflexions au sujet de « Préparation de teintures végétales »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s